vendredi 10 décembre 2010

Archives d'Anjou-Histoire du végétal

La revue annuelle Archives d'Anjou consacre son numéro 2010 à l'Histoire du végétal en Anjou.





Depuis la création de la revue Archives d’Anjou (1997), plusieurs articles ont porté sur l’histoire du végétal et il est apparu comme une évidence au conseil d’administration de l’Association des Amis des Archives d’Anjou qu’un numéro spécial devait être consacré à ce thème. A partir de 2005, le programme « Histoire, mémoire et archives du  végétal en Anjou » a sensibilisé à cette thématique les professionnels, les organismes de recherche et d’enseignement supérieur, les associations et les collectivités locales.
Le numéro 14 a été conçu comme une exploration de divers sujets au fil des siècles (première partie). Les approches possibles sont tellement nombreuses que la sélection réalisée a eu pour but d’embrasser toutes les époques du Moyen Age à nos jours, de découvrir différents territoires et activités et de confier la plume à des chercheurs confirmés comme aux amateurs éclairés et aux acteurs eux-mêmes.
L’histoire du végétal s’écrit à partir de sources. Sont ici mises en valeur leur variété et leur richesse (deuxième partie). Là encore sans vouloir prétendre à l’exhaustivité, les présentations prouvent que les historiens et toutes les personnes intéressées par le végétal disposent dans les archives, les bibliothèques et les musées du Maine-et-Loire des ressources exceptionnelles pour mieux connaître l’une des activités qui marquent le département.
En espérant que l’intérêt des angevins pour le végétal et son histoire sortira renforcé de la lecture de ce numéro.
Coordinateurs du numéro : Yves Denéchère et Cristiana Oghina-Pavie (CERHIO, Université d'Angers)



SOMMAIRE

vendredi 3 décembre 2010

Séance du 3 décembre 2010

Physiologie végétale et horticulture : quel savoir enseigner ?

Séminaire Histoire et végétal, le 3 novembre 2010 de 13h à 14h à la Maison des sciences humaines 5 bis Bd Lavoisier à Angers



Noëlle Dorion, professeur émérite Agrocampus Ouest
Cristiana Oghina Pavie, historienne

Organisateurs du séminaire : Cristiana Oghina-Pavie et Stéphane Tirard

Le séminaire est ouvert à tous.

Atelier HortiComBio

Dans le cadre du programme HortiComBio, une séance de travail sera organisée le 3 décembre  2010 de 14h30 à 17h.

Présenteront leurs travaux en cours :

Céline Briée
Anne Elisabeth le Boulc'h
Sophie Jourdin
Karine Lejeune
Jérémie Robin
Céline Sarrazin

Contact : Cristiana Oghina-Pavie

jeudi 25 novembre 2010

Vient de paraître

Stéphane Tirard, Histoire de la vie latente. Des animaux ressuscitants du XVIIIe siècle aux embryons congelés du XXe siècle 

Les graines, les mousses, les bactéries mais aussi de petits invertébrés comme les tardigrades et les rotifères sont capables d’entrer dans un état – dit amétabolique – où ils ne présentent plus la moindre trace d’activité. Cette singulière propriété a reçu le nom de vie latente.


Aux Éditions Vuibert Adapt SNES, collection "Inflexions", Novembre 2010 En savoir plus sur le site de l'éditeur 



vendredi 19 novembre 2010

4e Conférence ESHS


Du 18 au 20 novembre 2010 a eu lieu à Barcelone la 4e Confèrence internationale de la Société européenne d'histoire des sciences. Le programme HortiComBio était présent avec une communication
"Botany and Horticulture: Practical and Fundamental Links (1820-1850)" dans le cadre de la Session Applied Biology: Practical Tasks and Fundamental Research coordonnée par Natalia Beregoy  (Russian Academy of Sciences, Russia).

vendredi 5 novembre 2010

Séance du 5 novembre

L'orobanche a-t-elle une histoire ?
Séminaire Histoire et végétal, le 5 novembre 2010 de 13h à 14h, Maison des sciences humaines 5 bis Bd Lavoisier à Angers

Répandue aux XVIIIe et XIXe siècles, l’orobanche est largement réapparue depuis les années 1990 et elle devient actuellement un problème agronomique majeur en France et en Europe, touchant les cultures de Solanacées (tomate, tabac), Légumineuses, colza, tournesol et chanvre.
Le séminaire s'intérrogera sur la signification de l'histoire pour les recherches actuelles sur cette plante parasite.

  • Philippe Simier, professeur à l'Université de Nantes, Laboratoire de biologie et pathologie végétales LBPV - IFR Quasav
  • Bruno Bajou, historien des sciences, enseignant.




Organisateurs : Cristiana Oghina-Pavie et Stéphane Tirard

 En savoir plus sur la programmation, les partenaires, le plan d'accès.

Le séminaire est ouvert à tous.

mercredi 6 octobre 2010

Séance du 8 octobre 2010

Séminaire Histoire et végétal -séance du 8 octobre 2010 de 13h à 14h

à la Maison des sciences humaines
Faculté des Lettres - 5 bis Bd Lavoisier Angers

Chercheurs et professionnels en arborticulture fruitière : la concordance des temps ?

Yves Lespinasse, directeur de recherche INRA,  GenHort - IFR 149 Quasav

Cristiana Oghina-Pavie, Université d'Angers. 

Pour poursuivre la discussion du séminaire, vos commentaires sont bienvenus.

mardi 5 octobre 2010

Séminaire Histoire et végétal

Le séminaire "Histoire et végétal" est un lieu d'échanges entre historiens des sciences et biologistes dans le but d'identifier des problématiques communes et de développer ensemble des travaux historiques et épistémologiques.

Les séances sont organisées autour d'une discussion entre un historien et un biologiste spécialiste du végétal, en se concentrant sur un ou plusieurs problèmes scientifiques ayant marqué la thématique de recherche au cours des deux derniers siècles.

Le séminaire de recherche a lieu une fois par mois, le vendredi de 13h à 14h, à la Maison des sciences humaines, Université d'Angers.



Ce séminaire est organisé dans l’axe « Cultures du végétal » du programme Confluences de la Maison des sciences humaines de l'Université d'Angers.
Il s'inscrit dans les activités de l’axe « Histoire du végétal » du Centre de recherches historiques de l’Ouest, site d’Angers (UMR CNRS 6258) et du groupe « Sciences de la vie » du Centre François Viéte d'épistémologie et d'histoire des sciences et des techniques de l'Université de Nantes (EA 1161) et en collaboration avec l’Institut fédératif de recherche Qualité et santé du végétal (IFR 149 Quasav).

Il participe au programme HortiComBio soutenu par le CNRS PIR Sciences de la communication 2010.


Organisateurs :
Cristiana Oghina-Pavie et Stéphane Tirard

Programme HortiComBio

HortiComBio : Complexité d’un espace épistémologique : la relation science-pratique dans le cas de la biologie végétale et de l’horticulture

Partenaires :

Résumé du projet :

Le projet a pour ambition d’étudier le rôle de la communication dans la construction d’un savoir commun entre le domaine scientifique de la biologie végétale et la connaissance empirique de la pratique horticole. Il s’agit donc d’identifier et d’analyser les modalités spécifiques et complexes des transferts et des constructions de représentations communes entre la communauté scientifique des biologistes et les professionnels de l’horticulture. Ce réseau cognitif et conceptuel complexe élaboré dans le cas du végétal constitue un cadre privilégié pour l’étude des relations au sein de la dualité  science / pratique.
Dans sa volonté de développer une analyse épistémologique, le projet traitera simultanément de la situation actuelle et des évolutions historiques. Le fait d’explorer la profondeur historique des questions révélées dans les échanges actuels avec les biologistes et les professionnels constituera une étape cruciale de l’analyse. Cette dimension historique  permettra d’identifier les éléments contextuels de la structuration de la communauté scientifique dans sa relation avec les professionnels, de relativiser leur portée dans le temps et de saisir les fondements épistémologiques d’un espace commun des savoirs.


Coordinateur : Cristiana Oghina-Pavie
Financé par le CNRS, appel à projets de l’Institut des sciences de la  communication, PIR Sciences de la communication 2010.

mardi 29 juin 2010

Journée ISCC

Journée de présentation des Programmes interdisciplinaires de recherche de l'Institut des sciences de la communication du CNRS, le 29 juin 2010.

Présentation du programme Horticombio par Stéphane Tirard.