lundi 10 décembre 2012

Science et politique dans la Roumanie communiste


Le colloque Science et politique dans la Roumanie communiste aura lieu à Bucarest (Universitatea Bucuresti, Facultatea de Filosofie) les 14 et 15 décembre 2012. 

Programme :
 
Vendredi 14 décembre

Mot d’accueil et Introduction par Andrei Muraru, Président exécutif  d’IICMER

Luciana Marioara Jinga (IICMER Bucarest-CERHIO Angers), Un échec de la médecine socialiste : la politique pro nataliste du régime Nicolae Ceausescu 

Cristiana Oghina-Pavie (CERHIO Angers), Le végétal : Science, pratique et idéologie dans la Roumanie communiste

Stefan Bosomitu (IICMER Bucarest), Quelle sociologie en RPR? 1948-1965

Laurent Loison (Sphère, Paris), 1968, Fêter le centenaire du biologiste Emil Racovitza"

Corina Pălășan (University College London School of History of Medecine, Grande Bretagne, La réinterprétation pavlovienne: médecine et idéologie pendant les années 1950 en Roumanie   

Octavian Buda (Universite « Carol Davila », București), La medecine dans la Roumanie des annees 50 : entre Charles Darwin et Olga Lepeshinskaya

Stéphane Tirard (CFV Nantes) Epistémologie et histoire des sciences. Néo-lamarckisme et lyssenkisme
Discussion générale et conclusions.

Samedi 15 décembre

Atelier de préparation de la session « Headwinds Through the Iron Curtain. Fundamental and Applied Sciences in Communist Eastern Europe » - 24th Congress of History of Science, Technology and Medecine, Manchester, 28 juillet-1 août 2013.

Avec le soutien de
Programme HortiComBio – Action interdisciplinaire de recherche de l’ISCC du CNRS
Konrad Adenauer Stiftung
Facultatea de Filosofie-Universitatea București

dimanche 9 décembre 2012

Publication - Protection juridique du végétal et ses enjeux économiques

Les actes du colloque La protection du végétal et ses enjeux économiques, organisé en novembre 2011 par le Centre Jean-Bodin, GRANEM et CERHIO Angers viennent d'être publiés aux Editions Economica sous la direction de Serge Blondel, Sophie Lambert-Wiber et Camille Maréchal. 

Cet ouvrage rassemble des contributions de chercheurs et praticiens appartenant à des champs disciplinaires variés tels que le droit, l'économie, et l'histoire. :

La première partie explore les aspects historiques, épistémologiques, techniques du thème choisi, et se clôt sur le contexte international.

La deuxième partie approfondit les enjeux, qui concernent l'économie, la concurrence, la compétitivité des entreprises, ou encore le développement durable. Cela met notamment en évidence le rôle ambivalent joué par la protection du végétal, au service de l'innovation mais également des stratégies d'appropriation.

La dernière partie est consacrée aux outils de la protection juridique du végétal, à savoir le brevet et le certificat d'obtention végétale. Elle analyse notamment les différences mais également les liens qu'entretiennent ces deux régimes juridiques.

 Site de l'éditeur : Economica

jeudi 6 décembre 2012

Qu'attend-t-on de la cryoconservation ?

Séminaire FloRHiGe
La séance du mois de décembre du séminaire Histoire et végétal portera sur le thème :

Qu'attend-t-on de la cryoconservation ? 

Intervenants :
Agnès Grapin, Maître de conférences à Agrocampus Ouest, équipe GDO de l'IRHS
et
Stéphane Tirard, Professeur d'épistémologie et histoire des sciences, Centre François Viète, Université de Nantes.


Le séminaire aura lieu le 7 décembre 2012 à la Maison des sciences humaines, 5 bis Bd Lavoisier à Angers, salle Germaine Tillion.
L'entrée est libre et ouverte à tous.

samedi 17 novembre 2012

Conférence "Histoire du jardin potager"

Le séminaire Histoire et végétal organise sa première séance de l'année sous la forme d'une conférence que donnera 

Florent Quellier  sur l'Histoire du jardin potager

le vendredi 23 novembre 2012 de 13h à 14h à la Maison des Sciences Humaines (5 bis Bd Lavoisier Angers)

Entrée libre, ouverte à tous. 

Florent Quellier est titulaire de la chaire CNRS Histoire de l'alimentation des mondes modernes, maître de conférences à l'université François-Rabelais de Tours. Il est l'auteur du livre Histoire du jardin potager chez Armand Colin, 2012. Ses précédentes publications portaient sur l'histoire de l'arboriculture fruitière ( Des fruits et des hommes. L'arboriculture fruitière en Île-de-France, 1600-1800, prix del'Académie des sciences morales, des lettres et des arts de Versailles et d'Île-de-France) et l'histoire de l'alimentation (Gourmandise, histoire d'un péché capital, prix Jean Trémolières 2010).

vendredi 16 novembre 2012

Thèse en cours : Histoire du pôle végétal

-->
Le Pôle végétal en Pays de la Loire – Histoire d’une synergie territoriale 1965-2005

Benjamin Buisson commence un travail de recherche en thèse de doctorat sur l'histoire du pôle végétal. La thèse sera réalisée dans le cadre de l'Ecole doctorale SCE - Sociétés-Cultures-Echanges, sous la direction d'Yves Denéchère et le co-encadrement de Cristiana Oghina-Pavie, au laboratoire CERHIO-UMR CNRS 6258.
La thèse bénéficie d'une allocation de recherche accordée par de la Région des Pays de la Loire.

-->
Résumé de la thèse : En 2005, la création du pôle de compétitivité à vocation mondiale Végépolys vient sanctionner 4 décennies au cours desquelles le domaine du végétal spécialisé s’est développé et structuré autour d’un foyer historique angevin, dans la Région des Pays de la Loire. Le pôle végétal est dans son essence une structuration progressive de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des entreprises sur le territoire ligérien Cette structuration, tant géographique, qu’historique, institutionnelle, économique et professionnelle est le fruit d’un travail collaboratif dont il s’agira de comprendre les mécanismes de fonctionnement. La recherche visera ainsi à identifier les acteurs et comprendre le fonctionnement des réseaux qui ont donné naissance à ce développement territorial. Le territoire ligérien sera le cadre d’une approche comparative de ces phénomènes afin d’évaluer les processus d’innovation à l’œuvre dans la création et le développement du pôle végétal. La problématique principale sera celle de l’analyse historique de la manière dont les relations entre la recherche, l’enseignement supérieur et les milieux professionnels ont pu, en prenant ancrage dans un territoire donné, catalyser, permettre ou bénéficier à l’innovation. A l’interface de la collaboration qui donne sa substance au pôle végétal nous chercherons à comprendre le rôle exercé par les institutions, les individus et les collectivités, à toutes les échelles (locale, départementale, régionale, nationale voire internationale). Contact : Benjamin Buisson, doctorant.

vendredi 26 octobre 2012

Colloque Le jardin et ses mythes

Affiche du colloque Le jardin et ses mythes
Colloque Le jardin et ses mythes en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis 
organisé par le CRILA (UPRES EA 4639) et CERHIO (UMR CNR 6258)
du 29 novembre au 1er décembre 2012.

Le programme HortiComBio participe avec la conférence
Cristiana Oghina-Pavie, Progrès et maîtrise des végétaux - "l'horticulture scientifique" en Grande-Bretagne dans la première moitié du XIXe siècle.

Programme intégral et bulletin d'inscription  sur le site de l'Université d'Angers.

mercredi 27 juin 2012

Appel à communications 24th International Congress of History of Science, Technology and Medicine - Manchester



Appel à contributions pour le Symposium  :
Vents contraires à travers le rideau de fer. Les sciences fondamentales et appliquées dans les pays communistes de l'Europe de l'Est
24th International Congress of History of Science, Technology and Medicine - Manchester (Monday 22 - Sunday 28 July 2013). See the Congress web site here :  http://ichstm2013.com 
Call in English 
L’histoire des sciences dans les pays du bloc de l’Est entre 1945 et 1989 a été un terrain de confrontation entre des influences contraires. Dans les premières années du communisme, les relations traditionnelles avec les pays occidentaux ont été interrompues. Se sont ensuite succédées  des périodes d’ouverture, pendant lesquelles certaines sciences qui avaient été annihilées (sociologie, génétique) ont été restaurées en tant que disciplines académiques, tandis que les réseaux internationaux ont été réactivés. La chronologie de ces différentes vagues d’influence, propre à chaque pays, n’est pas linéaire et elle ne couvre pas une réalité homogène. La stalinisation, la déstalinisation, les résistances, les tendances nationalistes ont influencé le degré d’autonomie de la science face au pouvoir politique. Par ailleurs, un refus énergique à l’égard de la science  « pure » a déterminé une politique active d’orientation de la recherche vers les secteurs appliqués. 
Ce symposium propose d’aborder les influences contraires exercées sur les diverses sciences (expérimentales, humaines, sociales ou exactes) dans tous les pays du bloc de l’Est. En réponse au thème général du Congres, Knowledge at work, nous souhaitons mettre en évidence les secteurs appliqués. Utilise-t-on réellement les méthodes soviétiques dans les sciences appliquées ou seulement une rhétorique acceptable par le régime ? Dans le cas du végétal, y a-t-il une différence dans la réception des influences entre la biologie lyssenkiste officielle et l’amélioration des plantes? Comment les sciences sociales prennent-elles en compte les réalités de chaque pays ? Quelle place occupe la science dans les décisions de politique de la santé ? L’expérimentation, l’application, la technique, la médecine, sont-elles plus autonomes que la recherche fondamentale face aux influences idéologiques et politiques ?
Nous avons réuni des propositions concernant le cas de la Roumanie et nous sommes dans l’attente de contributions concernant les autres pays de l’Europe de l’Est, afin d’ouvrir la discussion vers des comparaisons internationales. Ce symposium sera l’occasion de faire émerger un réseau international à vocation de développer une approche collective comparative de cette problématique.
Les propositions de contributions en anglais ou en français (30 min) peuvent être envoyées aux organisatrices sous la forme d'un résumé de 2500 caractères, avant le 1er septembre 2012.  
Cristiana Oghina-Pavie, Maître de conférences en histoire contemporaine, CERHIO UMR 6258 Université d'Angers, France
Luciana Marioara Jinga, Chercheuse, Institutul pentru investigarea crimelor comunismului, Bucharest, Roumanie. 

Call for papers: 24th International Congress of History of Science, Technology and Medicine - Manchester 2013

Call for papers

We invite abstract submission dor a symposium intitled Headwinds Through the Iron Curtain. Fundamental and Applied Sciences in Communist Eastern Europe, part of the the 24th International Congress of History of Science, Technology and Medicine  - in Manchester, (Monday 22 - Sunday 28 July 2013). See the Congress web site here :  http://ichstm2013.com


Scholars interested in contributing to this symposium should contact us with a title and an abstract in English or French of no more than 2500 characters before the 1st of September.
Headwinds Through the Iron Curtain. Fundamental and Applied Sciences in Communist Eastern Europe

The history of science in the countries of the Eastern bloc between 1945 and 1989 was a field of confrontation between opposing influences. In the early years of communism, the traditional relations with the West have been interrupted and Soviet scientists have become the essential references. Nevertheless, the scientific blockage was suspended by unexpected periods of opening during which certain sciences that had been annihilated (such as sociology, genetics) were restored as academic disciplines, while international networks were reactivated. The timeline of these different waves of influence, specific for each country, is not linear and it does not cover a homogeneous reality. Stalinization, de-Stalinization, national resistance and nationalist movements have influenced the degree of autonomy of science from political power. Moreover, an energetic refusal with respect to the "pure" science led to an active orientation of the research toward the fields of application.

This symposium aims to address the conflicting influences exerted on the various sciences (experimental, social or exact sciences, humanities) in all the countries from the Eastern bloc. In response to the overall theme of the Congress, Knowledge at work, we wish to highlight the areas of applied science. Did they really use the Soviet methods during fieldwork, or just a scientific rhetoric that was accepted by the regime? In the case of agriculture, was there a difference in the reception of influences between the official line of Lysenkoist biology and methods of breeding? How do the social sciences reflect the realities of each country? What was the role of science in deciding the state health politics? Experimentation, application, technologies, and medicine - are they more autonomous than the fundamental research facing ideological and political influences?

We have brought together proposals for the Romanian case and we are waiting for contributions on other Communist countries from Eastern Europe, in order to open a discussion from an international comparative perspective. This symposium will provide the opportunity to create an international network, the aim of which is to develop a collective, comparative approach of the subject.


Dr. Cristiana Oghina-Pavie,  Université d'Angers, CERHIO (UMR CNRS 6258) France 

Dr. Luciana Marioara Jinga, The Institute for the Investigation of Communist Crimes in Romania

dimanche 10 juin 2012

Colloque "Traces du végétal" 13-15 juin 2012

Le colloque international pluridisciplinaire “Traces du végétal” aura lieu à l’Université d’Angers, les 13, 14 et 15 juin 2012 à la Maison des sciences humaines (Faculté des lettres, langues et sciences humaines, 5 bis Bd Lavoisier). Il est organisé par l’axe Cultures du végétal de la Structure fédérative de recherche Confluences, les laboratoires CERIEC, CERHIO et ESO, avec le soutien  de  l’Université d’Angers, du Jardin botanique national de Belgique, du Conseil général de Maine-et-Loire et d'Angers Loire Métropole.
Il s'inscrit dans le programme HortiComBio, Action interdisciplinaire de recherches de l'ISCC.
Plus d'informations, programme, inscriptions sur le blog Cultures du végétal.

samedi 9 juin 2012

Appel à contributions "L'histoire des sciences "par en bas"



Appel à contributions : Colloque L'histoire des sciences « par en bas »


Centré sur des acteurs « modestes » ou « profanes » dont il s’agit de repenser l’action dans l’histoire, le colloque qui se déroulera du 5 au 7 juin 2013 à l'université du Maine (Le Mans) a pour objectif d'étendre les perspectives de l’histoire « par en bas » aux sciences de l'homme et de la nature (entre le XVIIIe et le XXe siècles) et d’ouvrir une réflexion collective sur les implications méthodologiques et théoriques de ce type d'approche. Si l'ensemble des sciences de l'homme et de la nature sans exclusive pourra être pris comme objet, les contributions devront s'inscrire dans les pistes de recherches proposées : l'histoire des acteurs marginaux, celle des médiateurs, celle des modes de circulation et d'appropriation des savoirs, celle des publics comme acteurs de la science. Elles devront également comporter une réflexion d'ordre méthodologique.

Texte intégral de l'appel à contributions.

Les propositions de communication (2 500 caractères environ), présentant une dimension méthodologique et comportant une courte bio-bibliographie de l’auteur, devront parvenir aux organisateurs avant le 30 septembre 2012.

L’acceptation des propositions sera notifiée par le comité scientifique en novembre 2012

Lieu et organisation:

Le colloque se déroulera à l’Université du Maine (Le Mans, France, http://www.univ-lemans.fr) les 5, 6 et 7 juin 2013.

Il est organisé par le Centre de recherches historiques de l’Ouest (CNRS UMR 6258, http://www.univ-rennes2.fr/cerhio).

Organisateurs et contacts :

Cristiana Oghina-Pavie (CERHIO, Université d’Angers) cristiana.oghinapavie@gmail.com
Hervé Guillemain (CERHIO, Université du Maine) herve.guillemain@univ-lemans.fr
Nathalie Richard ((CERHIO, Université du Maine) Nathalie.Richard@univ-lemans.fr

dimanche 20 mai 2012

The 2nd International Workshop on Lysenkoism

Gh. Munteanu, Miciurin -1963




HortiComBio participe au 2nd International Workshop on Lysenkoism organisé par William deJong Lambert à l'Université de Vienne, 21-24 juin 2012 avec les communications de :
  • Laurent Loison, Monod, Lysenkoism, and the Concept of Cellular Memory
  • Stéphane Tirard, The Case of the French Lysenkoism: an Ideological Dogma Different From the French Neolamarkism
  • Cristiana Oghina-Pavie,  Michurin in Romania: Lysenkoism Applied to Fruit Tree Breeding

dimanche 15 avril 2012

ASN Convention

N. Botnariuc, Din istoria biologiei generale, 1961
HortiComBio participe du 19 au 21 avril au  congrès de l'Association for the Studiy of Nationalities à Columbia University, New York, avec la communication :

Cristiana Oghina-Pavie - When Nationalism Rewrites the History of Science: Biology in Communist Romania


Programme du 17th Annual Convention of ASN


 Méthode du mélange de pollen : pollinisation d'une fleur de pommier avec le pollen mélangé de plusieurs variétés de poirier 

samedi 31 mars 2012

Congrès SHESVIE 2012

Cytisus Adami -Cf- Memory of Netherlands
Le programme HortiComBio est présent aux journées annuelles de la Société d'épistémologie et d'histoire des sciences de la vie  (SHESVIE) avec la communication de Cristiana Oghina-Pavie, 
 Science et culture du végétal. 
Les congrès de botanique et horticulture dans la deuxième moitié du XIXe siècle
Résumé : Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, une série de congrès réunissent des botanistes et les horticulteurs des pays européens à Bruxelles (1864), Amsterdam (1865, 1877), Saint-Pétersbourg (1869), Paris (1878), Anvers (1885). L’étude des sujets abordés et des communications présentées dans ces congrès met en évidence les contours d’un espace de rencontre entre les problématiques scientifiques et les questionnements pratiques : nomenclature des plantes cultivées, hybridation, physiologie de la croissance et du fleurissement, pathologie végétale, enseignement théorique et pratique de la culture des plantes, etc. Ces rencontres illustrent la proximité entre les milieux scientifiques et les professionnels. Elles permettent de s’interroger autant sur les influences réciproques entre botanique et horticulture que sur les différences visibles dans les approches du végétal en tant qu’objet de connaissance d’une part et objet de production économique d’autre part. 
 
Les journées 2012 de la SHESVIE auront lieu les 3 et 4 avril 2012 à Amiens, au Logis du Roy. Elles sont organisées avec le soutien du Centre d'histoire des sociétés, des sciences et des conflits de l'Université de Picardie Jules Verne (Céline Chérici et Jean-Claude Dupont). La journée du 3 avril est consacrée à un colloque sur le thème "L'exploration cérébrale. Histoire récente et nouveaux outils". La journée du 4 avril est consacrée au congrès annuel de la SHESVIE. 

Le programme intégral des deux journées se trouve ici.

dimanche 4 mars 2012

Journée thématique VEGETAL Ecole doctorale SCE

L’Ecole doctorale Sociétés-Cultures-Echanges du PRES L’UNAM organise une journée d’études sur le thème du végétal le 14 mars 2012 à la Maison des Sciences Humaines de l’Université d’Angers.
Cette journée, organisée par Cristiana Oghina-Pavie et Stéphane Tirard, rejoint la problématique interdisciplinaire du programme HortiComBio. 


Programme (à télécharger )
9h30 : Ouverture des travaux par Yves Denéchère, directeur de l’École doctorale SCE.

9h40 : Cristiana Oghina-Pavie (Université d’Angers),  L’Anjou et le végétal : histoire et innovation. 

10h30 Claire Salomon-Bayet (Université Paris 1), L'herbier de Jean-Jacques Rousseau

11h20 – 11h20 Pause

11h20 : Maëlle Levacher (Université de Nantes), La fonction rhétorique du végétal chez Buffon


14h : Anne-Elisabeth Le Boulc’h (Université de Nantes), La greffe végétale, un problème idéologique ? Approche comparée des travaux de Lucien Daniel et Ivan Mitchourine 

14h50 : Bruno Bajou (Université de Nantes), Orobanche, un exe
mple de la difficile émergence de la notion de plante parasite

15h40 - 15h50 Pause

15h50 : Isabelle Trivisani (Université d’Angers), L’intitulé  végétal à l’époque moderne

16h40 : Conclusion par Stéphane Tirard (Université de Nantes)

Inscription gratuite auprès de M. Manuel Ferrer 

samedi 11 février 2012

Conférence "Les fruits entre nature, culture et histoire"

L'association du Master Patrimoine de l'Université du Maine organise une semaine culturelle du 13 au 16 février 2012. Le programme HortiComBio est présent avec une conférence :
Cristiana Oghina-Pavie, Les fruits entre nature, culture et histoire
le 13 février 2012 à 19h l'Espace vie étudiante, Université du Maine. 

Programme intégral de la semaine sur le site Epic d'Epoc.