vendredi 2 septembre 2016

Génétique et histoire des rosiers – exposition-bilan


Depuis 2012, des biologistes,  historiens et plusieurs roseraies étudient la diversité des rosiers au XIXe siècle, dans le cadre d’un projet financé par la région du Pays de la Loire.
Pour marquer la fin du projet, l’exposition 
« Le projet FloRHiGe- Quand les généticiens, les historiens et les collectionneurs de roses se rencontrent » 
sera présentée dans le hall de la Maison de la recherche Germaine Tillion du 5 au 12 septembre 2016.
Une conférence est organisée le mardi 6 septembre à 16h dans l’amphi Germaine Tillion pour faire le bilan de cette collaboration qui se poursuit dans le cadre de plusieurs autres programmes de recherche. 


Equipe du projet FloRHige : Facteurs de succès de l'innovation variétale du rosier au XVIIIe et XIXe siècles en France : démarche interdisciplinaire génétique et historique (Paris scientifiques - Pays de la Loire 2013-2016): Jérémy Clotault, Sylvain Gaillard, Agnès Grapin, Fabrice Foucher (coordinateur du projet) Camille Lebras, Mathilde Liorzou, Laurence Hibrand- Saint Oyant, Valéry Malécot, Alix Pernet, Miguel Pröa, Vanessa Soufflet-Freslon, Annie Chastellier, Tatiana Thouroude, (GDO- IRHS UMR 1345 INRA, Université d’Angers, Agrocampus Ouest) ; Annie Antoine, Céline Briée, Cristiana Oghina-Pavie (CERHIO UMR CNRS 6258), Stéphane Tirard (Centre François Viète d’épistémologie et d’histoire des sciences et des techniques  Universités de Nantes-Brest EA 1161), Roseraie ‘Mr et Mme Loubert’ (Rosier sur Loire, 49), Roseraie Internationale du parc floral de la Beaujoire (Ville de Nantes, 44) et Roseraie du Val de Marne (Conseil Général de Val de Marne, 94).