Programme HortiComBio

HortiComBio : Complexité d’un espace épistémologique : la relation science-pratique dans le cas de la biologie végétale et de l’horticulture

Partenaires :

Résumé du projet :


L’objectif du projet est de s’interroger sur le statut du végétal en tant qu’objet d’une activité économique, l’horticulture, et objet d’une discipline scientifique, la biologie végétale. Il a pour ambition de rendre explicites les imbrications, les influences, les questionnements communs de la pratique et de la science autour du végétal spécialisé et leur profondeur historique.
La frontière entre horticulture et biologie végétale est poreuse, autant au xixe siècle, au moment où se profilent les caractéristiques d’un espace épistémologique commun, que de nos jours, quand cet espace est formalisé dans les institutions de recherche finalisée, les plateformes de transfert de l’innovation ou les pôles de compétitivité. Les questionnements historiques et les problématiques actuelles se font écho, l’originalité projet étant à la fois d’étudier l’interdisciplinarité et de l’expérimenter, par une méthodologie qui réunit des historiens, épistémologues et biologistes.
Le végétal apparaît donc dans ce projet comme un domaine d’étude particulièrement pertinent pour appréhender la problématique de la communication dans un espace interdisciplinaire.




Financé par le CNRS, appels à projets AIR de l ’Institut des sciences de la  communication,2011-2012
Financé par le CNRS, appel à projets de l’Institut des sciences de la  communication, PIR Sciences de la communication 2010-2011.

Coordinateur : Cristiana Oghina-Pavie